FINANCER VOS FORMATIONS ? TROIS DISPOSITIFS SIMPLES et DIXER POUR VOUS AIDER A LES METTRE EN PLACE !

1- L’Etat verse un abondement si vous, ou vos salarié(e)s, vous formez au numérique !

Comment ça marche ?

Dans le cadre du plan « France Relance », l’Etat met en oeuvre une politique d’abondement  dans le cadre du CPF ! Cet abondement est déclenché automatiquement si le solde du compte est insuffisant pour payer la formation et son montant peut être de 100% dans la limite de 1 000€.

Point important  : l’abondement de l’Etat n’est pas exclusif d’un abondement de l’OPCO de votre entreprise voire du titulaire lui même.

Connectez-vous à votre espace sécurisé sur www.moncompteformation.gouv.fr et si vous cherchez une formation dans le domaine du numérique et que vous n’avez pas assez de droits sur votre compte, l’aide financière de l’État vous sera automatiquement proposée

Il suffit donc que la formation sélectionnée soit bien dans le domaine du numérique (ce qui est le cas pour quasiment toutes les formations Dixer) pour que le titulaire du CPF se voit proposer de cliquer pour activer l’abondement directement sur le portail moncompteformation.fr ou l’appli mobile.

Bien entendu, la formation choisie peut l’être en accord avec l’entreprise et sur des compétences utiles pour les 2 parties.

2- FNE renforcé : les nouvelles règles ! Toujours plus simples

A ce jour, seulement 17% des fonds budgétés par le ministère du travail ont effectivement été engagés …

En conséquence, le gouvernement vient de décider d’élargir et d’assouplir les règles pour atteindre les objectifs fixés.

Sont donc éligibles les entreprises : 

  • En activité partielle

✓ En activité partielle de longue durée

✓ En difficulté suite à la crise sanitaire : en baisse d’activité,

en réorganisation ou confrontées à une mutation caractérisée (selon l’article 1233-3 CT)

  • En mutation et/ou en reprise d’activité

Tous les salariés de ces entreprises sont concernés, sauf ceux en contrat d’apprentissage ou de professionnalisation

  1. Les actions de formation doivent être organisées en parcours structurés. Ces parcours peuvent mobiliser plusieurs solutions pédagogiques (présentiel, distanciel, formation en situation de travail…). Le parcours de formation doit permettre au salarié de développer des compétences et renforcer son employabilité, quel que soit le domaine concerné
  2. Parmi les parcours structurés, il faut retenir les « Parcours anticipation des mutations » pour accompagner les montées en compétences indispensables sur les thématiques stratégiques pour le secteur de l’entreprise, notamment les transitions numériques, écologiques et organisationnelles. C’est donc le cas de quasiment toutes les formations proposées par Dixer
  3. Comment faire votre demande de prise en charge ? Un échange avec un conseiller formation de votre OPCO constitue un préalable mais DIXER peut vous aider dans ces démarches

3- CPF : Qu’est-ce que l’abondement volontaire de l’employeur ?

Depuis le 3 septembre 2020, les employeurs qui le souhaitent peuvent verser des abondements sur le CPF de leurs salarié(e)s. L’abondement est un financement complémentaire. Il permet au bénéficiaire de s’inscrire à la formation pour laquelle il a reçu cette dotation.

Du côté de l’employeur, il s’agit d’une démarche volontaire. Ce dernier peut accorder un abondement :

  • sur demande du salarié ;
  • de lui-même, pour encourager un projet de formation en adéquation avec les besoins de l’entreprise.

Et c’est là tout l’intérêt du système : le CPF a majoritairement servi jusque là à financer des formations en langues ou pour passer le permis de conduire donc souvent peu en phase avec les besoins de l’entreprise.

Or pour certains besoins stratégiques et la transition numérique en est un, l’abondement au CPF de leurs salarié(e)s est un excellent moyen d’une part pour aligner les besoins du salarié sur ceux de l’employeur mais aussi de faire participer les fonds du CPF à ces besoins de formation.

Pour ce faire, quelques clics suffisent. L’employeur peut verser les abondements à partir de son espace EDEF (Espace des Employeurs et des Financeurs). Ce versement est reçu par la Caisse des Dépôts qui le met à disposition du salarié bénéficiaire sur son CPF.

L’entreprise peut aller jusqu’à « l’abondement de co-construction CPF » qui consiste en un abondement à l’initiative des financeurs, et non pas à la demande des bénéficiaires.

L’objectif étant de co-construire des parcours de formation qui répondent davantage aux besoins des financeurs comme les employeurs ou les Régions.

POUR ACTION :

Vous l’avez compris : le sujet du financement des formations est devenu un enjeu majeur pour les entreprises depuis la dernière réforme de 2018 et la création du CPF.

Beaucoup d’entreprises se sont retiré du sujet pensant que le CPF viendrait se substituer à leurs propres obligations (en particulier pour celles de plus de 50 salarié(e)s qui ne bénéficient plus de financements OPCO) mais c’est un leurre : toute entreprise doit former ses salarié(e)s au moins une fois tous les 6 ans dans le cadre d’un « plan de développement des compétences ». Et c’est là que les difficultés commencent …

DIXER vous propose donc de vous aider sur la partie administrative de ces dossiers qui sont souvent un cauchemar à gérer.

Nous pouvons donc vous aiguiller sur la bonne aide pour vos formations mais aussi vous aider à les gérer et les suivre jusqu’à finalisation du dossier.

CONTACTEZ-NOUS POUR DECLENCHER VOS AIDES : contact@dixer.fr

Notez nous post