ITW Lawrence Taylor (Retail4brands) : « Amazon va dépasser Facebook d’ici 2025 » !

Frank Michel (fondateur de Dixer) : Bonjour Lawrence, pour débuter notre entretien, depuis combien de temps travailles-tu dans le digital et quel est ton parcours ?

Je suis un enfant de la balle, immergé dans le digital depuis tout petit.

J’ai commencé ma carrière professionnelle en 2003 après des études d’ingénieur et un MBA : d’abord en régie performance à Londres puis en agence media et digitale à Paris. Depuis 6 ans, j’étais en charge des Pure Players digitaux du Groupe Havas à un niveau global : d’abord sur les sujets de Programmatique puis sur le mobile, le performance marketing et le Social. J’ai lancé Retail 4 Brands  mi 2019 pour accompagner les annonceurs sur toutes les problématiques de Retail Media et mettre le Retail Marketing au service de la performance des marques. 

On parle beaucoup de « retail média » depuis qq mois, comment le définirais-tu ?

Pour faire simple, le Retail Media, ce sont l’ensemble des points de contacts publicitaires sur un lieu de vente que ce soit en magasin traditionnel ou en boutique en ligne. L’éventail est donc très large, cela va des animations en lieu de vente jusqu’au search retail.  

Mais Amazon a vraiment donné un coup de jeune à la discipline en donnant accès à la data consommateur et via la plateformisation de ses offres en particulier sur les sponsored ads. 

Dans le cadre de la formation avec Dixer, c’est avant tout la partie digitale qui va nous intéresser. 

Avec Amazon en pointe sur ce sujet, le « retail média » est promis à un avenir brillant, la plateforme publicitaire d’Amazon va-t-elle concurrencer Google ou Facebook ou bien est-ce totalement différent ?

Il y a autant de point de divergences que de convergences. 

Tout d’abord, le « Retail Search » sur Amazon obéit à un objectif unique : permettre à une marque (qu’elle vende en tant que vendor ou via les marketplaces) de maximiser ses ventes sur Amazon. Le renvois de trafic ne se fait que sur Amazon. 

Quant au DSP d’Amazon, il répond à plusieurs objectifs et permet d’activer de la publicité digitale en bénéficiant de la data consommateur d’Amazon activable en Display ou Video, sur ou en dehors d’Amazon 

Là ou les offres de Facebook, Google ou Amazon se rejoignent, c’est que chaque offre est principalement activable en self-service, achetable via un système d’enchère et prend en considération un système de pertinence. 

En termes de part d’investissement, si pour l’instant Amazon ne représente que 10% des recettes publicitaires de Google et 20% de Facebook, d’ici 2025, Amazon devrait atteindre des montants proches de Facebook. Pour certains annonceurs en particulier FMCG (produits de « grande consommation » NDR), on va assister à un vrai basculement des dépenses publicitaires entre Google et Amazon. 

Tu as conçu un programme de formation en collaboration avec Dixer, à quels objectifs répond-il et à qui s’adresse-t-il ?

Cette formation s’adresse bien entendu à tous les spécialistes du marketing digital et avant tout aux experts eCommerce, mais elle peut tout aussi bien s’adresser aux directions commerciales des annonceurs et ou aux généralistes du Marketing. On se rend compte en effet que le Retail Media, même si le concept et la valeur ajoutée sont identifiés, n’est pas encore structuré chez les annonceurs et que la responsabilité est partagée entre le trade marketing, le commerce traditionnel, l’eCommerce et le marketing au sens large. 

L’objectif de la formation est de pouvoir monter un plan de Retail Media (définition des KPIs, des allocations budgétaires par canal, et surtout de savoir acheter sur les plateformes d’Amazon que ce soit sur les produits Amazon Sponsored Ads ou Amazon DSP) c’est-à-dire mettre en ligne une campagne, en faire le reporting et optimiser sa campagne en fonction des performances. 

En conclusion, quelle place va prendre le « retail média » dans l’écosystème digital ? Et à quel avenir est-il promis ?

C’est la dernière révolution du digital marketing ! Son effet va être « transformatif » chez certains annonceurs. Ce qui est passionnant, c’est que nous sommes en phase de structuration de l’offre que ce soit chez les annonceurs mais aussi dans les régies Retail ou les agences spécialistes du Retail Media.  

Nous avons identifié chez Retail4Brands des best practices et une méthodologie d’achat, mais tout reste encore à faire pour bâtir des standards.

Dixer est un organisme de formation spécialisé en marketing digital et en transformation digitale fondé en 2013.

Agrée Datadock et labéllisé qualité par l’AFNOR, nous travaillons avec les meilleurs experts sur tous les leviers du digital : https://www.dixer.fr/nos-formations/

Dixer propose des « audits formation » gratuits avec la participation de votre direction, des managers et de l’équipe. A l’issue d’un questionnaire précis, un audit complet vous sera rendu avec nos recommandations sur le programme à mettre en place à court/moyen et long terme.

À lire aussi

Les PME et la formation : ce qu’il reste à faire !